Neko café : bar à chats pour fans de félins

S’il est une expérience à tenter pendant un séjour au Japon  c’est bien celle du neko café, autrement appelé bar à chats, même si cette « brillante » idée nous vient paraît-il de Taïwan.

Chaussé(e) de pantoufles et les mains dûment désinfectées, vous pourrez alors profiter de votre boisson en compagnie de vos hôtes félins dans une ambiance zen et chat-leureuse, le tout pour une dizaine d’euros de l’heure.

Le règlement est strict certes (interdit de parler fort, de toucher certains chats, obligation d’être assis par terre pour prendre un animal dans ses bras), mais c’est pour le bien-être de nos amies les bêtes. Certaines associations de défense des animaux se sont même élevées contre l’exploitation de ces matous trop tardivement dans la soirée, certains établissements ne fermant pas leurs portes avant 22 ou 23 heures.

Neko Cafe

Le Neko Cafe que nous avons testé se trouve à Tokyo, dans le quartier d’Ikebukuro.  C’est le « Nekorobi ». y aller est assez simple. Il se trouve à moins de cinq-cents mètres de la station de métro (sortie est). Mais vous pourrez trouver d’autres Neko Cafés assez facilement dans les quartiers fréquentés tels que Shibuya, Shinjuku ou autres.

Pour 300 yen, vous pourrez consommer café, thé et boissons non-alcoolisées à volonté. Tout est fait pour que vous vous sentiez comme à la maison. On peut alors y travailler sur son PC, s’allonger pour  lire un manga mis à disposition, tout en profitant de la présence réconfortante des dizaines de chats avec lesquels on peut bien sûr jouer s’ils le désirent. On peut même faire un petit somme au son des matous …

À noter : le concept se décline bien entendu à l’infini : dog café, lapin café…